L’aventure a débuté…

Les adieux – La proximité ne dépend pas de la distanceVoila maintenant une bonne semaine que je suis parti, et déjà tant de chose à raconter…Après avoir passé quasiment deux semaines à faire des adieux par-ci, au boulot, par-là, les amis, il me restait le plus dur : la famille et Lily.Etrangement, sur le coup ça a été (presque (trop)) facile, malgré leurs larmes, je voyais ce départ comme un moment heureux, le début de l’accomplissement d’un rêve longtemps imaginé. Et comme m’a dit Benj (et Ju’ avant lui), ce n’est pas la façon dont on se dit adieu qui … La suite