L’Antipode_

Quand j’étais petit, on me disait que si je creusais un trou assez profond je ressortirais en Australie et que là-bas, les gens vivaient la tête en bas. Mon rêve fut d’y aller un jour…
Ensuite, j’ai appris que la Nouvelle-Zélande était encore plus loin, et ça n’a qu’accentué mon désir d’aller à l’antipode.
Et voila, ça y est !! Je suis allé à l’extrémité sud de l’île Sud de la Nouvelle-Zélande : 
Latitude 46°36 min 54 sec SOUTH
Longitude 168°21 min 26 sec EAST
Ca veut dire que je suis plus près du Pôle Sud que de la ligne de l’équateur – plus au sud que la Tasmanie ou l’Afrique du Sud, seul le Chili ou l’Argentine pourrait me mener plus bas.
En-dessous de moi, se trouve Stewart Island (36km – le ferry coûte un rein), dernier stop avant les glaces de l’Antarctique. Quand bien même, ça me rapprocherais de la maison…
Je suis à 18’600 bornes et des brouettes de la Suisse, alors que la demi-circonférence de la Terre est dans les 20’000 kilomètres.
Voila, géographiquement parlant, une limite qui me faisait rêver est atteinte ! 
Bien que culturellement, c’est très similaire. Hier, je suis allé aux 75 bougies d’une grand-maman kiwi, famille paysanne. Hormis qu’ils parlaient anglais, j’aurais pu me croire en Suisse : ils auraient parlé schwyzerdütsch que ça aurait été pareil…
Mais alors, quelle désillusion. Ils n’ont même pas la tête à l’envers…
R_

Antipode_

Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à L’Antipode_

  1. Anonymous dit :

    Bravo mon p’tit gars, continue de rêver et de vivre ton rêve, nous on rêve aussi par procuration…
    Ton blog est toujours un régal, faudra penser à en faire un livre…

    Gem

  2. Rgs_ dit :

    Je pense qu’un blog doit rester pour ce qu’il est, mais merci du commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *