ITW // Le collectif je shoote RAW

Allez une spéciale sur le blog, on accueille pas un photographe ce soir, mais 13 d’un coup ! Ils font partie du collectif « Je shoote RAW » qui réuni une foule hétéroclite de talents, chacun avec son style et son humour. C’est parti je leurs cède le micRAW :

Allfortof

Age : 36ans…déjà !

Pratique la photographie depuis : 3 ans

Amateur ou Pro : Amateur

Spécialité : Paysage, Archi, Paris est mon terrain de jeu préféré

« Tu la veux celle la ? » faite lors des 7 semaines de mauvais temps sur Paris… Je cherchais un truc original pour ma photo de profil, j’ai un côté moqueur, et un côté gueulard…on va mettre ça sur la même photo tiens !

Si j’ai bien compris, tu est le fondateur de Je Shoot RAW. Veux-tu nous bien expliquer la genèse du collectif ?

J’ai pris l’initiative de créer ce groupe car j’en avais marre tous les jours de chercher les nouveaux post de mes coupains. Je me suis dit :

– Tu as plusieurs détraqués dans ton entourage, fous de photos, avec un style bien à eux, perchés comme moi, mais avec une patte perso, leur goût bien défini, reconnaissables ! Pourquoi pas leurs proposer un mélange des genres et poster nos exclus au même endroit, préparer des shooting ensemble, s’entraider pour la technique, la retouche, et bien déconner tout simplement ?

Nous étions 9 le 1er jour et avons estimé que certains manquaient à l’appel, et avons clôture notre dossier à 13 ! Chiffre culte pour beaucoup, qui ne représente rien de précis pour nous si ce n’est que nous resterons quoi qu’il arrive liés comme les 13 fous de raws que nous sommes. Pas de nombrilisme, pas de chef, pas de prise de tête. Beaucoup de franchise dans nos critiques, ce qui nous permet à tous de progresser et de nous remettre souvent en question. Des sorties à 5h du mat pour croiser un lapin sur les quais de Seine, ça n’a pas de prix !
Beboy nous apporte son côté pro et nous agace à la moindre de ses parutions, Niko, Antho et Thé cat nous éclatent avec leurs délires strobist (ça vanne pas mal d’ailleurs entre les paysagistes et eux…), chacun de nous tous a sa propre vision. Little cocoon nous apporte sa féminité, des portraits très doux plein de tendresse. Benji est un peu comme moi…sans pitié ! Jubu et Alain, rois de la pause longue et d’un œil très développé sur l’architecture parisienne. Sylvain nous ramène notre côté campagne avec toujours de très beaux paysages. Nicolas est notre gagnant de concours national avec de splendides posés en bords de mers et des traitements toujours bien choisis.k est un dingue et fait des choses étranges de sa chérie ! Voilà toutes les raisons de ce collectif.

Et pourtant tu passes pour un gros râleur, ils sont pas gentil tes lapinous ?

Je râle tout le temps car c’est ma nature ! Il faut des grandes gueules, j’en suis 1, gentil et franc, j’aime pas le snobisme et les gens qui ont la science infuse, en photo, tu en apprends tous les jours, il suffit juste de l’admettre pour être dans la raw attitude !
Si si je kiffe mon lapin (ndlr : Cal Redback), ses délires sont tout ce que j’aime, j espère juste que certains ne copierons pas son style. Comme cela se fait si souvent….

Cal Redback

Age : 34ans

Pratique la photographie depuis : un peu moins de 2ans

Amateur ou Pro : Amateur

Spécialité : pas vraiment de spécialité mais je prends particulièrement mon pied dans le genre conceptuel, montage retouche!! Bref photoshop est mon ami 🙂

Dis-moi, mais c’est quoi ce trip des lapinous ?

Je ne sais pas vraiment d’où est parti mon délire sur les lapins…mais je vis un peu à wonderland et je suis pas tout seul dans ma tête!! 😉
Tu peux y trouver : un oeuf apeuré, des reflets de miroirs qui en font qu’à leur tête, une ampoule en colère, le roi mandarine, un homme-lune…..etc… Bref, mes idées s’arrêtent en fonction de ma technique !
C’est vraiment ce que j’aime le plus en photo, réussir à créer une image originale, donner vie à mes idées!! 🙂

Par contre… t’aurais pas préféré faire rire Kate ou Pippa ? Le Charles il est bien gentil mais…

 C’est Clair… au moins pour verifier l’adage, princesse qui rit… 😀
Mais le Prince Charles, c’est vraiment trippant, parce que c’est avant tout une des personnalités les plus connues au monde, mais surtout parce que c’est pas le plus marrant!!
Je me souviens pas avoir déjà vu le Prince Charles se marrer (bon en même temps je ne suis pas son twitter :p )
Maintenant c’est clair, j’ai fait de l’humour anglais…. J’ai depuis baptisé mon lapin Bunny Hill 🙂

Benjamin Godard

Age : 28 ans

Pratique la photographie depuis : 2 ans et demi

Amateur ou Pro : amateur

Spécialité : pas de spécialité, j’aime à me diversifier !

Avec ton surnom le 22 long bifle et ta photo très phallique de la tour Eiffel… Toi aussi t’es un chaud lapin ?

Je prefere remettre en ordre de suite l’interview loool !!! Pour repondre, non je ne suis pas le chaud lapin du groupe ^^ je serais peut-être celui qui fui le plus la technique, qui aime être à contre courant ! J’ai plutôt tendance à rechercher ce que les autres fuient, tel que le bruit, les zones cramées ou bouchées ! Comme tu peux le voir sur cette photo par en exemple.

Mais je peux aussi shooter des classiques, comme ma photo au-dessus, mais j’essaie toujours d’y inclure un élément pour que le classique ne soit plus qu’un second rôle. Comme cette autre photo que j’ai réalisé de cal redback avec son masque de lapin, prise sur le quai, où finalement le metro n’est pas le sujet principal.

Tu aimes te diversifier en photographie, sans spécialité. Mais qu’est-ce que tu ne feras jamais photographiquement parlant ?

Ce que je ne ferais jamais ? De la photo de quantité (je ne peux pas dire photo alimentaire puisque je ne désire pas en faire un métier), tel que le mariage où il faut limite traiter par lot ! Pour moi c’est l’anti plaisir de la photographie !

  • Retrouvez Benjamin Godard sur son facebook

Nicolas M.

Age : 29 ans

Pratique la photographie depuis : bah on va dire 2ans et demi mais réellement ya a peine 2ans

Amateur ou Pro : 100% amateur

Spécialité : Surtout les paysages en bord de mer, j’aime avoir les pieds dans l’eau. Ainsi qu’un peu de portrait

Vestige – un bunker qui se trouve en Baie de Somme, j’adore ce lieu qui a une grosse ambiance

D’où vient ton attrait pour ces grandes étendues ?

Alors ma vocation pour les paysages champêtre et marin vient surtout du fait que c’est chez moi. Mais j’aime aussi le fait d’être seul en pleine nature ou en bord de mer. il se dégage une ambiance que j’apprécie beaucoup, en gros la foule c’est pas mon truc.
Bon bien sur, si je me trouve en ville, je fait autre chose et je m’adapte !

Dis-moi un secret… La mouette sur ta photo… Coup de bol ou retouche ?

La fameuse mouette lol
Entre nous photoshop… J’aurai aimé l’avoir en vrai mais bon on fait pas toujours comme on veux.  Mais chut ça reste un secret !

Niko Vallet

Age : 27

Pratique la photographie depuis : 4 ans en reflex numérique

Amateur ou Pro : Pro (et amateur selon les définitions du mot)

Spécialité : Portrait

Pas forcément la photo la plus représentative de mon boulot quotidien (mariages, couples, books etc) mais une petite saveur particulière car deux membres de JSR étaient là Christophe et Benjamin ainsi que BenJT challenger de Strobi. Pas de simples assistants, des conseillers artistiques/logistiques/lumières, c’était vraiment un moment très sympa. Petit vidéo backstage de christophe

Niko, comment fais-tu pour être employé, actif dans deux collectifs photo, faire des shootings pour des clients et être en couple ? (Sans oublier toutes les activités annexes)

Déjà il faut une copine compréhensive : elle sait pourquoi je fais tout cela et où je veux que ça m’emmène. C’est un investissement personnel c’est sûr. Pour les collectifs, JSR n’est pas trop contraignant il me suffit de faire un choix entre consacrer 1h à cela de temps en temps plutôt que de glandouiller une heure à jouer aux jeux videos ou à papoter sur facebook 😉 Du temps on en a tous quand on y réfléchi. C’est juste une question de choix: ça ou ça 😉

Quel genre de portrait préfères-tu ?

J’aime les portraits avec une belle lumière naturelle ou artificielle quand la lumière est parfaite, j’aime qu’il y ait une ambiance ou une attitude qui se dégage… et si en plus y a pas de montage généralement je suis encore plus admiratif !

Alain

Age : 27

Pratique la photographie depuis : presque 2 ans

Amateur ou Pro : amateur mais partisan du RAW

Spécialité : Paysage urbain et pose longue

« Solferino »
Photo prise à Paris, passerelle Solferino en face du musée d’Orsay un jour gris, venteux et froid avec des gros nuages comme j’en raffole! Et l’objectif grand angle semble rendre l’autre rive et le pont qui l’emjambe incroyablement long et loin, d’où la dynamique obtenue
Matériel: Nikon D300s / objectif sigma 10-20 HSM EX / focale 10mm / filtre ND1000 / ouverture f/11 / iso 100 et 122secondes d’exposition
Traitement sur Lightroom, Photoshop et Silver Efex Pro 2 (un plug-in magique pour traiter les photos en noir et blanc)

Qu’est ce qui t’attire dans les poses longues ? C’est parce que tu n’arrives pas prendre une image sur le vif ou quoi ?

Mon appareil est bloqué sur un minimum de 30 secondes d’exposition depuis que je l’ai acheté, et j’ai perdu le manuel pour savoir comment en changer. Plus sérieusement ce que j’aime avant tout dans les poses longues (de 30 secondes à plusieurs minutes..) c’est avant tout leurs cotés esthétiques. Les filés de lumières, de nuages, l’effet lisse de l’eau… L’oeil n’a pas d’endroit pour s’accrocher sur ces éléments, et j’amène donc plus facilement le regard du spectateur ou je veux.
Sinon pour l’explication technique, je fais des poses longues car, premièrement, je ne suis définitivement pas un lève tôt, je prends donc mes photos principalement le soir en me baladant dans Paris, qui est souvent plein de passants, de voitures… La pose longue me permet de les supprimer; si on résume quelques dizaines de secondes d’une rue bondée, les choses en mouvement on déjà pratiquement disparues l’instant d’après, alors que les édifices, les choses intemporelles, restent bien en place. Du coup, même dans 20 ans mes photos n’auront pas d’éléments précis pour dater l’époque à laquelle elles ont été prisent, comme les tenues des passants, les voitures…
Pour finir, personnellement j’aime surprendre les gens en leur montrant les rues et les places de notre capitale totalement vide de gens en pleine journée ou en soirée, ça semble irréel pour eux qui ont l’habitude d’y marcher en évitant les gens.
Niveau materiel, je travail avec un Nikon D300s accouplé à un objectif Ultra Grand Angle Sigma 10-20mm qui me permet d’avoir une vision très large pour englober de larges zones. J’ai choisis cette objectif car il permet de visser des filtres sur l’avant ( ce qui n’est pas le cas de tout les UGA). Les filtres ND gris (8 – 64 et 1000 qui multiplient le temps d’exposition de ces mêmes valeurs) que j’utilise me permettent de trouver le bon couple en termes de temps d’exposition et le rendu voulu. La télécommande et le trépied haute-couture (on va y revenir!) sont aussi deux de mes accessoires indispensables, pour éviter tout risque de bouger.

Alors ! Alors ! C’est quoi un trépied haute-couture ? Tu peux tricoter avec en attendant la fin de la pose ?

Le trépied haute-couture c’est parce que je le vaut bien ! Paris n’est elle pas la capitale de la mode ? Ce n’est parce que je fais principalement des photos de paysage qu’il ne faut pas se mettre sur son 31 pour sortir shooter 🙂 Pour tout vous dire, je travaille en tant que designer produit, pour un marque de pret-à-porter haute de gamme française, nous avons des licences dans le monde entier, dont une qui fait du matériel photo grand publique. L’avantage dans mon métier c’est le test de prototype en toute sorte, et tester un trépied en carbone, il y a pire non ?!
Malheureusement j’aimerais pouvoir tricoter avec lors de mes poses de 4/5 minutes en plein hiver, ça permettrait de me tenir chaud! Au lieu de ça, en attendant, je discute avec mes amis de « Je Shoote Raw » sur facebook, qui sont beaucoup plus « show » que mon trépied 🙂

Kermaron

Age: 36 ans

Pratique la photographie depuis: pour le fun, depuis 6 ans, un peu plus sérieusement, depuis 1 an.

Amateur ou pro: amateur

Spécialité: je teste un peu de tout, mais une préférence pour le montage.

Je connaissais l’expression se mettre le doigt dans l’oeil, mais là c’est carrément euh… C’est quoi le message ?

… euh, irréel ? Là, j’peux pas m’empêcher de donner un visuel à cette expression, c’est plus fort que moi… D’ailleurs, tu me donnes un bon sujet de montage.

Si on part de ton expression, c’est à dire se tromper, je dirais que, quelques fois, ouai, j’me fourre le doigt dans l’oeil, sur certains de mes montages… Surtout quand tu attaques un visuel que tu as à l’esprit !!!  La mise en pratique, tant sur le plan technique, qu’artistique, te place devant la réalité, la difficulté.
La technique, t’impose vite de jouer sur du réel, du concret… L’éclairage, la lumière, le placement, la netteté et le flou.
L’artistique, c’est jouer de ta création, créer l’illusion d’une ombre, d’un écart, d’une perspective, qui apporteront une bonne crédibilité à ta photo. Alors, quand la technique et l’artistique sont réunis, là, c’est le bonheur, un vrai plaisir. J’aime l’illusion, le questionnement, l’irréel, donc il n’y a, et aura, aucune limite dans mes montages.

D’après toi, qu’est-ce qui fait l’unicité et la bonne ambiance du groupe ?

Ce qui fait l’unicité du groupe, c’est la diversité de chacun, la vision et le regard sur ce qui nous entoure.  Nos goûts artistique, musicaux (pour moi), se liant dans la photo.
L’ambiance s’est faite d’elle-même, on est juste resté nous-même, avec nos défauts et nos qualités. Le fait d’avoir chacun son style m’ouvre et me donne envie d’évoluer, d’affiner mon style, voir même, le changer. Et au delà de l’ambiance, il y a cet échange entre nous, ce partage, ce qui est à mes yeux, le plus important. Je Shoote Raw, c’est un groupe de copains (copine), qui sont passionnés, en toute simplicité.

Je les kiffe tous !!!

JUBU

Age : 29 ans

Pratique la photographie depuis : 3ans

Amateur ou Pro : Amateur

Spécialité : paysage urbain, pose longue et un petit peu de portrait

DREAM AT SEA
J’ai choisi ce lieu pour le ponton que je trouvais très graphique et les quelques rochers sur la droite. J’aime la douceur de l’eau de le fort contraste des nuages qui pesaient ce soir là, le tout entrecoupé par le ponton sur lequel ce petit pêcheur a réussi à peu bouger pendant 2 minutes. Prise de vue début juillet 2012 sur le port de Courseulles-sur-mer (14)
Canon 5dmk2 & 24/105L. iso50 120sec. F/4 – Traitement de l’image sur Lightroom et photoshop.

Vous êtes quoi, bien 3 à faire de la pose longue dans le collectif : d’où vient cet attrait pour le genre ?

Pour moi, les poses longues ont plusieurs intérêts : mettre les nuages en mouvement, lisser l’eau et pouvoir la blanchir, permettre d’épurer des espaces comme la rue ou la route… J’aime retrouver les lieux « propres », les personnes et les voitures peuvent appartenir dans mon langage à de la « pollution visuelle ».

Ceci dit, un petit pêcheur ou quelques « Zozioo » au loin ne me dérangent pas, bien au contraire !

Du coup tu vois ça comme de la saine concurrence, vous vous échangez des tuyaux et vous vous rencontrez ?

De la concurrence ? Non je ne pense pas.  Nous sommes 3 dans la « team » pour qui les poses longues ont un grand attrait, Nicolas M & Alain utilisent cette technique avec des mains de maîtres. Je me suis inspiré des prises de vue de Nicolas pour mon dernier shoot en bord de mer (photo ci-dessus).

Avec mon ami Alain, nous avons eu l’occasion de faire des sorties photo ensemble sur Paris et je vous assure que les filtres ND étaient de sortie ! Je me rappelle de cette sortie à la pointe de l’île de la cité pendant laquelle nous avons pointé nos boitiers en direction du pont des arts… De bons moments à la vue de ce qui apparaissait au dos de nos boitiers au bout de quelques dizaines de secondes de temps de pose. Un gros Kiffe !

Gaëlle Lapierre – Little Cocoon.

Age : 23 ans

Pratique la photographie depuis : 3 ans

Amateur ou Pro : Pro

Spécialité : Portraits / Reportages  » Lifestyle « 

 » My little beauty  » – Un des nombreux portraits réalisés de ma fille, celle qui m’a donné l’envie de faire de la photo, afin de garder le maximum de souvenirs possible.
Une photo que j’apprécie énormément, qui me remplie de fierté… Parce qu’en plus d’avoir fait cette photo, j’ai aussi créé ce magnifique p’tit bout de modèle…

Alors qu’est-ce que ça fait d’être la seule fille dans ce monde im-pi-toy-able ?

Et ben çà me fait bien rire, çà c’est clair !
Je suis arrivée dans le groupe pratiquement dans les derniers, et ne connaissais que 2 ou 3 membres, via le net uniquement, et par le biais de nos pages respectives…
Il a donc fallu faire connaissance & au départ, les mecs surveillaient mes apparitions sur nos RDV tchats en groupe… Ils avaient peur de me choquer avec leurs propos qui avaient tendance à déraper facilement ! ( Oui parce qu’on ne parle pas uniquement photo, sur « Je shoote RAW  » ^^ ).
J’avais souvent droit à des  » Chut, Gaëlle est là, attention, elle va être choquée !  » ou encore  » Pourvu que Gaëlle ne lise pas çà, elle ne va pas s’en remettre ! ».
Une fois les présentations faites & quelques échanges de bons goûts…, je pense que ces messieurs se sont rendu compte que moi aussi, j’étais assez ouverte d’esprit, et que je partageais facilement le même humour qu’eux !
Plutôt rassurant quand on sait que ce groupe à été créé dans l’optique de s’éclater & de se détendre autour d’une seule & même passion.  La bonne entente est donc primordiale pour tous !
– Être la seule fille du groupe, c’est aussi être celle à qui l’on vient demander un regard  » féminin « , un avis plus sensible sur un nouveau travail ou type de séance… Et c’est un échange qui me plaît beauuuuucoup 😉

Tu as aussi fait le pas de te lancer comme pro, à plein temps ? Quels sont les avantages et inconvénients ?

Je ne suis qu’une petite débutante dans ce vaste milieu photographique ! A mon compte depuis quelques mois seulement, je tente d’allier passion & métier, mais aussi et surtout, d’assurer dans mon rôle de Super-maman !
Les avantages ? Pouvoir aménager son temps de travail comme bon nous semble, pouvoir se consacrer uniquement à sa passion.
En tant que photographe de portrait, ce que j’aime, c’est aussi rencontrer & être en contact avec de belles personnes, partager des moments très fort de leurs vies… Des personnes qui vous ont choisi pour VOUS, votre talent & votre regard UNIQUEMENT.
Les inconvénients ? Pour ma part : Travailler à la maison… Pas toujours évident de tout concilier, de ne pas mélanger travail & vie de famille… Pouvoir s’organiser, établir les moments détentes / productifs au bon moment…
Il y a aussi les jours ou les demandes ne sont pas très affluentes & là, la remise en questions est de rigueur malheureusement…

Beboy

Age : 31 ans

Pratique la photographie depuis : depuis l’âge de 18 ans

Amateur ou Pro : Pro depuis 10 ans

Spécialité : Paysage

Beboy n’a pas eu le temps de répondre à l’interview, mais retrouvez-le sur flickr et facebook.

TooN – AP Photographie

Age : 34 ans

Pratique de la photo depuis : 1 an !

Amateur ou Pro : Semi-pro (complément d’activité)

Spécialité : le portrait, le portrait et encore le portrait !! (j’aime pas les paniers de fruits et les immeubles !!! ^^)

le cri
Ma toute première expérience strobist, une approche de clair obscur très poussée, un « jeu d’acteur » pour pousser un faux cri chez soi à 1h du matin alors que toute la maison dort, plus qu’une photo, un véritable challenge ! Les jeux d’éclairages, qu’ils soient créatifs ou tout simplement esthétiques, sont une de mes plus belles découvertes en photo depuis que j’ai débuté il y’a un an !

Toon, il parait que tu as un accessoire particulier : le snoot gaypride. Veux-tu nous en parler ?

Oui, tu as droit à UNE réponse (pas plus, j’ai une crédibilité à tenir, même si elle est mise à mal au quotidien avec les 12 autres tarés ^^) ! Il a été baptisé comme ça par mon acolyte Félix, du fait de ses couleurs, pour la petite histoire, il a été fabriqué avec une boîte de céréale, du gaffer, et……une bonne partie des pailles de mes filles ! Pièce unique, en vente sur eBay au prix de 1.000.000 de roupies ! ^^

Sinon, pourquoi tu n’essaierais pas de faire un portrait d’un panier à salade sur le balcon d’un immeuble ?

Pour la simple et bonne raison qu’il n’écouterait rien de ce que je lui dis ! C’est plutôt con un panier à salade d’ailleurs ^^ Blague à part, je respecte les « paysagistes », mais j’ai beaucoup de mal à me mettre à leur spécialité, pas que je n’ai pas essayé, mais je n’ai pas l’oeil pour ce genre de pratique, je préfère laisser la place aux spécialistes du genre, et ils sont nombreux dans le groupe ! Ma spécialité première est et reste le portrait, d’enfant ou d’adulte, deux publics très différents ! J’aime la photo d’enfant pour leur spontanéité et leur fraîcheur, rien n’est jamais préparé à l’avance chez l’enfant, pas de calcul, pas de « mais qu’est ce qu’on va penser ? ». Pour l’adulte, qu’il soit pro ou non, c’est un travail qui est tout autre, on prépare, on réfléchit, on met en scène, c’est une autre discipline, que j’affectionne aussi beaucoup, mais qui demande une réflexion en amont beaucoup plus importante !
Point qui a son importance : J’ai récemment co-signé un projet avec Félix « The Cat » Barjou, dont la première étape a été un franc succès un grand encouragement pour la suite, puisque l’on vise pas moins de 10 « tableaux photographiques » de la même verve, pour lesquels on a une organisation et une mise en place sur le long terme, la magie de cette union provient d’idées souvent similaires ou approchantes sur les projets, notamment ceux de Strobi.fr dont nous faisons partie l’un et l’autre, même si Félix a déjà beaucoup plus d’expérience que moi sur les mises en scène, on se complète et fonctionne vraiment bien, c’est une complicité dont je suis très fier aujourd’hui !
Voici la première image :

« Waiting for Charming » – Une co-réalisation de AP Photographie et The Cat photo

Félix Barjou / The Cat

Age : 23 ans

Pratique de la photo depuis : quelques années maintenant ! ^^

Amateur ou Pro : Pro

Spécialité : portrait, conceptuel, montage

Tu es actif sur Je Shoot RAW et Strobi, qu’est-ce que ça t’apporte d’être dans des collectifs en tant que pro ?

Alors pour te répondre, cela m’apporte essentiellement des nouveaux défis pour me surpasser créativement, je trouve ça genial  !

Qu’est-ce qui est le plus important dans tes photos : l’Humour, la Magie ou la Lumière ?

Je trouve que tout est important , l’humour car j’adore ça , la lumière est essentiel , un vrai travail la-dessus et la magie avant tout pour partager ce que je ressens tout les jours.

Sylvain Claire – SC Pictures*

Age: 31 ans

Pratique de la photo depuis: 1an et demi

Amateur ou Pro: Amateur

Spécialité: pas vraiment de spécialité, j’essai un peu tout du mieux que je peux…mais quand même paysage (et pis les barbus à moto aussi :p)

Je ne connais pas l’Auvergne, à pars peut-être dans Astérix… Raconte-nous ton rapport à cette région

Concernant l’Auvergne c’est avant tout la terre de mon enfance et c’est depuis deux ans maintenant mon terrain de jeux pour la photo.
J’ai eu la chance de suivre une équipe de reportage avec laquelle j’avais travaillé pendant une semaine sur la mise en valeur de mon territoire et c’est à ce moment là que j’ai eu le déclic de la photo. Informatique à l’origine et dessinateur à mes heures, j’ai toujours eu assez de goût pour l’esthétique « visuelle », mais c’est vraiment en voyant travailler cette équipe et en discutant de longues heures avec le caméraman (qui travaillait avec un 5D) que j’ai eu envie de voir mon environnement sous un autre regard. L’envie de figer des instants que j’étais parfois le seul à voir, comme la photo présentée. Cet arbre en plein milieu du champ au soleil levant lors d’une rude matinée de février où il faisait -20°. C’est vraiment je genre d’image que je recherche, même si elles sont beaucoup trop rares à mon goût.

Et sinon les barbus en moto ?

Concernant les bikers,  c’est vraiment un autre point de vue de ce que je fais parfois en photo. Je ne suis pas un spécialiste des « gens » et encore moins de la retranscription de l’émotion par l’image. Mais ce concours moto, m’a permis de tenter quelque chose qui me tenait à coeur depuis pas mal de temps, à savoir shooter des « gueules ». La photo gagnante du concours est tirée d’une série dans laquelle j’ai shooté les bikers dans leur contexte, et je compte remettre ça bientôt pour pousser la chose encore plus loin. Je suis fan de Lee Jeffries et tenter quelque chose dans son style (toute proportion de talent gardé, bien entendu) serait vraiment un gros kiff pour moi.

Bravo cher lecteur, tu as réussi à parcourir le portfolio des 13 photographes. Dernière étape, les rejoindre sur la page facebook de leur collectif Je shoote RAW et les suivre dans leur univers délirant sans partage ! Et laisse aussi un commentaire, t’es plus à ça près 🙂
Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 réponses à ITW // Le collectif je shoote RAW

  1. blies nicolas dit :

    En ce qui me concerne, il me semble que le tout premier que j’ai suivi sur FB, c’était Sylvain.
    J’avais à l’époque ( juin 2011 ) décidé de me lancer dans la photo, en m’achetant tout d’abord un fuji finepix HS 20 🙂 puis la passion évoluant je me suis acheté après un 60D, en découvrant que Sylvain avait le même!
    Puis plus la passion grandit plus on y accorde du temps, et c’est un beau jour que Sylvain a fait l’annonce sur sa page, qu’un groupe de « cinglés de leur reflex » venait de débarquer sur FB !
    Depuis j’avoue ne rater aucune publication de ce groupe excellent, et il sont tous pour moi une grande source de savoir et d’inspiration !
    Bon allez j’arrête là on va dire que j’en fait tRAW 😉

  2. Anthony I. dit :

    Une sacrée équipe que je ne suis pas prêt d’arrêter de suivre 😉

  3. Chap dit :

    Génial ton article Régis… Je les suit depuis un bon moment, donc c’est cool d’en connaitre plus sur eux !!! Et la mise en place de leur collectif, c’est juste génial.. Une grande source d’inspiration !!

  4. Merci à tous ceux qui ont laissé des commentaires 🙂
    Personnellement je suis tombé sur eux via les copains de Strobi et je me suis dit « mais c’est quoi c’t’équipe ? » et vu l’ambiance et la qualité des publications, je me suis dit « mais c’est trop cool ». Cela dit je trouvais qu’il y avait trop de HDR au début, maintenant vous vous êtes améliorés 😉

  5. Pitch dit :

    Je ne connaissais pas ce collectif
    Sympa leur interview
    Je vais allée voir de plus près ce qu’ils font.
    J’admire ceux qui font des poses longues, j’aimerai savoir en faire.
    Pitch Articles récents..Smash book, pour y mettre ce que l’on veutMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *